Deuxième et dernière semaine pour ma femme sur place. Les visites continuent, la chaleur aussi, mais heureusement la Golden Week est maintenant derrière nous.

Exposition Moomin

Après l'exposition Ghibli avec Yuriko, on se rend à une exposition Moomin avec Emi, une autre amie japonaise. Alors, je ne connais pas bien les Moomins, étant trop jeune, je n'ai pas eu l'occasion de voir cela à la télévision française. Malgré ça, l'exposition fut très sympathique et hyper fournie de magnifiques dessins originaux. J'ai apprécié, même sans connaitre, l'univers et l'ambiance transpirant des œuvres. J'ai apprécié aussi que chaque secteur de l'exposition soit accompagné d'une petite musique d'ambiance bien sentie.

L'exposition avait lieu au Mori Arts Center Gallery à Roppongi, plus exactement Roppongi Hill, dans un bâtiment de 60 étages où nous avons pu apprécier au passage une magnifique vue sur Tokyo. Suite à l'exposition, nous avons flâné dans le café spécialement ouvert à cette occasion et bien sûr dans le thème. Magnifique et vraiment bon, forcément le prix est en accord avec la beauté visuelle.

Kanda-matsuri

Autant vous prévenir, c'est un sujet à photos. Il s'agit d'une des plus grandes Matsuri de Tokyo. Celle-ci a lieu le samedi / dimanche le plus proche du 15 mai et n'est organisée que les années impaires. Elle rassemble plus de 300 personnes, des chars et des Mikoshi (sanctuaires portatifs). Le défilé commence à 09:00 et se termine à 19:00 avec quelques pauses. Autant vous dire qu'il en faut de l'endurance! Heureusement, il sont nombreux et se relayent. Le samedi, ils parcourent une grande partie de Tokyo tandis que le dimanche, les cortèges restent plus dans leurs quartiers d'origine.

Je vous conseille de rester jusqu'à la tombée de la nuit, les groupes sont bien fatigués, assez ouverts, et commencent à bien picoler. Nous avons, à cette occasion, eu la chance de récupérer un foulard d'une gentille personne en échange d'encouragements pour son équipe. C'est aussi lors de ce moment de calme que j'en profite pour faire quelques photos rapprochées des temples portatifs lors d'une pause.

Musée Edo-Tokyo

Il fait partie des musées assez incontournables sur Tokyo mais lors de nos précédents séjours, nous en avions fait à chaque fois l'impasse. Et pourtant, c'est vraiment un musée top. Si l'ensemble des musées pouvaient être comme ça, ce serait parfait. Il permet, à travers un ensemble de dioramas vraiment bien faits et massifs, de se rendre compte de la vie lors de la période Edo.

Les détails sont tout simplement hallucinants et il y a même des jumelles pour en profiter pleinement.

Dans l'ensemble de l'exposition, un grand nombre d'explications sont présentes en anglais en plus des audio-guides disponibles dans toutes les langues. Si vous avez une soif de savoir, c'est clairement aussi le bon endroit. Et je vous rassure, il n'y a pas que des dioramas, il y a aussi les objets de vie exposés de manière assez classique, mais aussi des maisons reproduites à taille humaine, etc...

Le musée est découpé en deux parties : l'une pour la période Edo, et l'autre pour une période plus moderne allant de l'après première guerre aux années 70. L'endroit est rempli des objets du quotidien, de représentations, d'explications. Bref, je vous conseille d'y rester plus longtemps que nous, pris de court par la fermeture. Je pense qu'il est facile d'y rester plus de 3 heures sans problème.

Voilà, c'est tout pour cette semaine, à bientôt pour la suivante avec encore un peu d'Audrey dedans pour 3 jours.