Le voyage fatigue, et par conséquent le voyageur aussi. Voilà maintenant 1 mois que je suis au Japon à courir tous les jours, cherchant de nouvelles choses à voir. Tokyo étant une ville que je connais bien, je ne trouve plus autant la motivation de sortir. Bien sûr, le travail en rajoute une couche et la qualité de mon lit aussi. Du coup, j'effectue de moins en moins de sorties, mais d'un autre côté, j'essaye de plus étudier le japonais. J'essaye de me motiver mais ce n'est pas toujours facile. Le beau temps aidant, j'ai trouvé un petit parc sympathique, où il est plaisant et facile pour moi d'étudier à mon aise.

Chasse au rétro-gaming

Durant cette semaine, faute de trouver de nouveaux lieux où sortir, j'ai effectué une véritable chasse au rétro-gaming avec comme unique cible la Dreamcast. Cette console que je porte dans mon cœur, malgré son échec cuisant contre la PS2, possède un ensemble de jeux tout simplement fantastiques. Etant un grand adepte de jeux de musique, je cherchais depuis maintenant 7 ans le jeu samba amigo. Ma chasse au trésor fut fructueuse avec une Dreamcast plutôt en bon état (pas trop jaunie), et un ensemble de jeux dont samba amigo et samba amigo 2000 avec le périphérique qui va bien.

J'ai aussi choppé Shenmue 1 & 2 à un prix très raisonnable, de quoi travailler mon japonais tout en jouant. Il reste forcément quelques jeux de mon enfance introuvables, ou trop chers, comme Ikaruga ou Project Justice 2.

Fléa city market

Pour continuer dans ma chasse au rétro-gaming, je suis allé au marché aux puces à Tokyo. Malheureusement je suis arrivé un peu tard, mais je n'ai rien vu de fantastique lors du marché. Quelques marchands de figurines à bon prix, mais sinon beaucoup de vêtements, de bibelots pas spécifiquement typés Japon. Je suis reparti bredouille. Maintenant c'est une brocante, je n'ai peut-être pas eu de chance tout simplement.

Pour me remettre de cet échec, je suis allé flâner dans Yanaka, petit quartier résidentiel comprenant surtout une rue marchande et un énorme cimetière, mais c'est un quartier que j'aime bien.

Yabusame

La semaine fut marquée par ma sortie avec Yuriko, une amie japonaise qui parle très bien le français. Nous sommes allés à une Matsuri à Asakasa, voir une Matsuri Yabusame. C'est un art ancien de tir à l'arc à cheval, dont il existe aussi la version à pied, mais le nom m'échappe. Nous avons pu assister à un ensemble de représentations assez impressionnantes, mais avec beaucoup de monde. Enfin ce fut tout de même l'occasion de prendre quelques belles photos et un coup de soleil :)

Suite à la première démonstration, nous avons fait un petit break, en allant dans un petit temple bien sympathique juste à côté de la Matsuri : de quoi s'éloigner quelques temps du soleil cognant assez fort et du peuple attendant le début de la seconde épreuve (celle à cheval). Yuriko a eu l'occasion de faire sa prière et moi d'observer la chose. Aussi, le temple était régulièrement approvisionné de tourisme de pousse-pousse, faisant tous le même parcours.

Le début d'après-midi, fut l'occasion d'observer les archers mais cette fois-ci à cheval. Cette discipline beaucoup plus impressionnante demande un sang-froid à toute épreuve et un bon coffre pour crier :)

Kaguragashi

Dans l'après-midi, nous avons déambulé dans le quartier de Kaguragashi : petits temples, restaurants français, pâtisseries. C'est vraiment le quartier qu'ils appellent le Montmartre japonais :). La promenade fut agréable et sympathique, l'occasion d'échanger plus avec Yuriko et de faire quelques emplettes. Un temple hyper moderne a retenu notre attention avec des shisa "sphinx"

Le soir, Keisuke est venu nous rejoindre pour aller manger dans un restaurant de Gyoza. Je ne savais pas qu'il y avait autant de Gyoza différents. C'est surtout les épices qui changent, mais c'est super bon. Excellent restaurant : malheureusement je n'ai pas l'adresse, mais je vais la demander. Ensuite, nous sommes allés prendre un dernier verre au bord du canal, même s'il fait un peu froid à cette période de l'année :)

Voilà pour cette semaine 3 à Tokyo. N'hésitez pas à réagir dans les commentaires, si vous avez des questions ou si vous souhaitez plus de détails, sur le magasin de rétro-gaming ou sur un autre sujet.