J'avais vraiment envie de voir Okinawa depuis mon premier voyage au Japon. Je n'arrive même pas à en retrouver la véritable raison : certainement suite aux articles de Joranne sur le Shīsā (je vous conseille son blog sans modération !) à suivre via ce lien : https://www.joranne.com/2015/07/shisa-les-petits-gardiens-dokinawa-shisa.html ; mais aussi grâce au blog de Jordy Meow et son article sur l’île de Taketomi : https://japonsecret.fr/taketomi-okinawa/.

Le choc...

Mais voilà, il y a un piège : j'avais peu de temps pour préparer mon voyage, j'ai fait les choses rapidement et j'allais être déçu par Okinawa.

Il faut savoir qu'Okinawa est une préfecture et qu'elle est dispatchée sur plusieurs îles. Entre la ville principale et l’île la plus au sud, c'est un peu plus de 2h d'avion.

Dans la précipitation, j'ai réservé mon hôtel, ma voiture ainsi que mon vol pour l’île principale, en l’occurrence vers Naha. Et autant vous dire que mon imagination a eu un sacré coup au moral.

Voici ce que j'imaginais avant le voyage (les photos ne sont pas de moi, forcément) :

Et voici ma difficile réalité :

Alors, soyons honnêtes, le choc fut difficile à assimiler mais tout n'est pas noir : la jungle et les plages sont vraiment sympathiques, mais tout semble fatigué, usé par le temps.

Sur la route, vous alternez entre les appartements type "clapiers à lapins" en béton gris avec de bonnes coulées de rouille, et des immeubles tout neufs. J'avais l'impression d'être arrivé dans le Cuba de mon imagination (oui, car je ne suis jamais allé à Cuba donc bon...)

Après avoir repris mes esprits et ma motivation, j'ai cherché sur les blogs, les guides de voyage et Internet, les plus belles plages et les choses à faire. Alors, là aussi, il ne faut pas se mentir, soit tu sais faire de la plongée ou tu souhaites commencer, soit tu aimes la plage et la pêche. Si vous êtes dans l'un des cas précédents, c'est potentiellement une île pour vous, sinon ... c'est assez restreint. Définitivement, j'aurais dû prendre un billet d'avion directement vers les îles les plus au sud.

Ryukyu Glass Village

J'ai quand même quelques recommandations et coups de cœur : par exemple, le Ryukyu Glass Village. Il s'agit d'un petit complexe de souffleurs de verre, avec des démonstrations, la possibilité d'essayer de souffler son propre verre, un musée, une boutique et une boutique / activité (où il est possible de faire des bougies, peindre des shisa, etc...)

Ces baleines ! Non mais ces baleines en verre ! Vous les avez vraiment bien regardées ?! Si j'avais eu 10k € à claquer, je l'aurais fait... Aussi, le plafond en verre de la boutique est vraiment magnifique (la rosace en photo). Je suis désolé de n'avoir pas vraiment réussi à l'immortaliser, mais le temps n'était pas avec moi :).

Okinawa Churaumi Aquarium

L'autre activité qui semble incontournable sur l’île est l'aquarium de Churaumi. Je ne suis pas fan des aquariums, pour des raisons éthiques, mais bon, je n'allais pas rester pleurer dans mon coin :).

J'ai bien fait, il est vraiment magnifique et il se démarque surtout par une vue époustouflante grâce à une verrière de quasiment 22 mètres, tellement magnifique. En plus, j'ai eu le chance d'avoir un concert de violons en même temps avec les musiques des films Miyazaki. Ahhh, la vue et la musique combinées, vraiment un excellent moment reposant, de quoi oublier mes soucis.

Forcément, c'était l'occasion de prendre quelques bonnes photos sympathiques :

L'aquarium n'en est pas vraiment un : il s'agit plutôt, là aussi, d'un complexe vraiment gigantesque. Il comprend une restitution d'un village traditionnel, des parcs avec de sympathiques sculptures végétales, des musées, des spectacles et même une plage.

L'environnement d'Okinawa

Alors oui, ce n'était pas ce que j'imaginais, mais j'ai trouvé des petits coins sympathiques au fur et à mesure de mes voyages en voiture.

Après le choc initial, j'ai finalement passé un bon moment sur cette île, même si le sort a tenté de s'acharner sur moi, avec le ferry pour les îles les plus proches qui était en réparation et qui m'interdisait donc de m'y rendre. Mais il faut reconnaître que j'ai nagé dans une magnifique eau bleue sur une belle plage, la nourriture était vraiment excellente, même dans les petits bouibouis en bord de plage. Je vous laisse avec ces quelques photos en vrac et je tiens à remercier ma petite voiture japonaise sans qui j'aurais certainement déprimé dans mon petit village en bord de mer.